La tannerie Grosjean

Depuis le début de l’aventure In’Bô, nous travaillons avec la tannerie Sovos Grosjean, au Thillot.

Centenaire, l’entreprise est la dernière tannerie dans les Vosges. Nous utilisons leur cuir pour nos étuis.

En quelques mots

Au détour d’une forêt vosgienne se cache la Tannerie Sovos Grosjean. Comme figée dans

le temps, elle témoigne d’un passé industriel glorieux, où plusieurs centaines d’ouvriers

se côtoyaient chaque jour. Aujourd’hui, ils ne sont qu’une poignée à entretenir et perpétuer

leur savoir-faire.

La fin d’une époque

Fondée en 1864, la tannerie est spécialisée dans la production et la finition des cuirs de bovins. Depuis des années, cette industrie subit la mondialisation et la délocalisation.

Ce savoir-faire fragile est en train de disparaitre. Cependant, cette filiale a su trouver

un nouveau public en privilégiant la qualité et le sur-mesure destiné au marché du luxe.

Notre lien

C’est pour la proximité et leur savoir-faire unique que nous travaillons avec eux.

Le cuir est tanné en Italie et est teinté dans leur atelier. Nous utilisons ces peaux

pour confectionner nos étuis dans l’atelier.

Quel cuir choisir?

La première étape est de choisir quelle partie de la peau sera utilisée. Puis, elle sera refendue

dans l'épaisseur. On garde la partie extérieure, "la fleur", et la partie intérieure, "la croûte".

Croûte et fleur

La fleur est très utilisée dans la maroquinerie de luxe.

Nous utilisons la croûte, afin d’offrir nos étuis à nos clients.

Les parties d'une peau

La peau est divisée en trois parties.

Chacune d'entre elles a des particularités spécifiques.